Il me semble que je ne fais pas exception : l'intérieur de mon sac à main est généralement un infâme gourbi. J'aime bien changer de sac mais transférer le gourbi d'un sac à l'autre c'est vraiment un truc que je déteste.

Donc j'ai adoré découvrir cette solution qui m'a paru pleine de bon sens (clic!) sur le merveilleux blog de Saidos da Concha (clic!). Je ne sais pas comment on dit en portugais mais moi j'appellerais bien ça un débazardeur de sac.

Il m'en fallait un. Immédiatement. Celui-ci m'a pris 15 minutes à réaliser, 2 morceaux de tissus et zou.

debazardeur